Intéressant cette courbe du changement par Elisabeth Kubler-Ross.

 

Où en êtes-vous ? 

 

Toute crise, tout choc produit du changement. Nous en vivons un actuellement, à l’échelle planétaire O

Qu’on le veuille ou non la période Covid-19 que nous vivons collectivement produit sur nous un torrent d’émotions qui nous submerge…. des hauts et des bas, les montagnes russes émotionnelles.

Normal et naturel de ressentir ce flot d’émotions aussi diverses vu le contexte actuel ! Ce n’est pas grave. C’est juste comme ça…

C’est au fond de la vague, que l’on sait que la pente ne peut que remonter 🙂

 

 

 

Revenez à l’essentiel !

 

 

Le gouvernement vous annonce sans prévenir du jour au lendemain, que mon commerce doit fermer car jugé « non essentiel à la vie de la nation… ». Dure à entendre ! Très dure même 🙁

Pas du tout facile de digérer que son activité, son commerce qui nous tient à cœur et qu’on a dans les tripes, paraît tout d’un coup « non essentiel » ! Nous sommes en crise d’utilité et de sens pour son activité …

 

Dans le mot crise il y a à la fois la notion de Danger mais aussi la notion d’Opportunité !

L’opportunité d’évoluer afin d’écarter le danger

 

Alors, c’est l’occasion durant ce confinement de se recentrer sur soi et sur le cœur de son activité afin de voir qu’est-ce qui est vraiment essentiel dans son commerce … ?

  • Quel est sa raison d’être ?

    Quel est son utilité sociale ?

    Quels services les produits que je vends, et les services que je propose à ma clientèle sont essentiels ?

Ces questions que l’on n’a pas souvent le temps de se poser, quand au quotidien le commerçant est toujours « la tête dans le guidon ».

 

 

Prenons un exemple : Vous êtes une commerçante indépendante qui vend des vêtements textile en prêt à porter.

Quel est votre raison d’être et votre utilité sociale ?

Votre rôle est-il de pousser des produits auprès de vos clients dans une course effrénée pour écouler vos stocks coûte que coûte … et à chaque saison ça recommence ?

Ou votre utilité sociale, n’est-elle pas plus largement d’être un lieu où vos clientes et clients viennent passer un moment très agréable pour s’embellir en se faisant plaisir ; se rendre plus belles / beaux grâce à vos magnifiques robes ou chemises à la dernière tendance de la saison ?

Cela peut vous paraître basique ou « intellectuel », mais se poser cette question est absolument essentiel !

 

De votre posture et état d’esprit de commerçant

dépendra votre manière de vendre, d’agencer votre magasin, de recevoir vos clients et de mettre en valeur votre collection de produits ou vos services additionnels.

 

Si vous êtes dans une course effrénée à vouloir écouler votre stock, alors nous n’arrêterez pas de vouloir lancer des promotions permanentes qui vous donnerons l‘illusion de « faire du chiffre » mais qui n’auront qu’un effet négatif auprès de vos clients.  Vous ferez peut-être du chiffre d’affaire mais vous ne récolterez que des marges faibles. A long terme, c’est un très mauvais calcul et très dangereux pour vous. Les promotions permanentes dévaloriseront vos produits, leur perception de qualité, votre image de marque et vous-même en tant que commerçante par extension. Une promotion ne doit être qu’exceptionnelle ou à des moments précis qui ont du sens. C’est pour cela que les Soldes existent, pour écouler un stock restant avant de passer à la saison suivante. Vous ne faites une liquidation avant travaux qu’une fois tous les 5 ou 7 ans; pas tout les ans comme on le voit trop souvent… Ces pratiques sont dangereuses pour la survie de votre commerce et n’ont aucun sens à moyen et long terme. Vos clients ne sont pas dupes ils s’en rendent compte, mais ne vous le diront pas …

 

Soit vous choisissez une autre voie; peut-être légèrement plus difficile, mais bien plus qualitative, gratifiante et de long terme. Une activité qui valorise pleinement la qualité de votre gamme de produits, qui raconte l’histoire de vos fournisseurs, qui met en valeur vos partenaires.vous embarquer votre cliente dans une tout autre aventure ! Elle rejoint la chaîne de valeur de la grande famille des créateurs de vos magnifiques pièces textiles. Vous l’embarquez avec vous dans votre vision, votre rêve de lui offrir les meilleurs produits de mode de la saison 🙂   Ça donne envie non ? 😉

Faire de votre magasin un lieu agréable à vivre qui donne envie de revenir le visiter régulièrement, parce qu’on s’y sent bien 🙂 Offrez donc le café à vos clients ! Pourquoi pas ? Cela ne vous coûte rien. Ce n’est pas réservé qu’aux boutiques de luxe … Votre cliente en tout cas elle se sentira aussi bien considérée que sur les Champs Elysées 🙂 

 

Avec cette nouvelle perspective, vous touchez à l’essentiel !  

Votre rôle de commerçante, en tant que créatrice de valeur pour vos fournisseurs et pour vos clients, est pleinement valorisé 🙂 

 

 

 

Prenez le confinement comme un moment de pause, de recentrage, de respiration ;

pour réfléchir et repartir sur des bonnes bases saines pour l’avenir !

 

C’est donc le moment de faire évoluer sa gamme de produits vers ce qui nous parle le plus personnellement, de faire le tri, d’analyser les produits et segments qui marchent et ceux qui méritent d’être arrêter, pour laisser de la place à des nouveautés, des nouveaux marchés à conquérir.

 => Focalisez-vous sur les produits qui sont indispensables et essentiels dans la vie de vos clients 🙂

Idem sur vos services, c’est le moment de revenir au service premier, le cœur de votre activité pour l’approfondir et pourquoi pas de le digitaliser pour démultiplier son impact auprès de votre clientèle. En revanche, ne proposez pas un service digital parce qu’il est « à la mode », si il ne sert à rien à vos clients.

 => Inventer des nouveaux services digitaux ou non qui facilite vraiment la vie quotidienne de vos clients 🙂

 

 

Surtout ne restez pas seuls !

En parallèle de votre exercice d’introspection, parlez autour de vous de vos nouvelles idées pour valider ou les clarifier.

Surtout auprès d’autres commerçants de confiance 🙂 Vos voisins de la rue, vos amis, ceux qui vous soutiennent dans votre projet, vos alliés. Les unions commerciales de votre ville ou de quartier sont aussi là pour vous aider, en lien avec les Chambres de Commerce ou des Chambres des Métiers pour l’artisanat.

Peut-être que dans la perspective d’une évolution d’activité ou de gamme de produits, vos alliés vous aussi évoluer. C’est bien aussi, c’est la vie ! Tout change tout le temps. C’est ce qui rends la vie passionnante. Le commerce comme la société et les clients évolue en permanence.

Ce qui reste en revanche stable c’est la qualité de la relation clients que vous mettez en place. Toujours elle doit être à la hauteur des attentes de vos clients.

Le réseau des Commerçants Connectés est là pour vous aider par le partage entre commerçants des bonnes pratiques dans la digitalisation de votre relation clients.

Notre groupe Facebook regroupe les dernières actualités et partage de la veille commune dans toutes les bonnes pratiques du Commerce Connecté.

Vous êtes les bienvenus chez les Commerçants Connectés 🙂

 

Voici donc quelques conseils et bonnes pratiques à engager sans tarder pour l’ensemble des commerçants.

Pour en savoir plus cliquer sur les liens vers les articles suivants :

  1. [gestion]   Mesures d’urgence
  2. [maturité]   Evaluer votre maturité numérique pour faire les bons choix
  3. [commerce]   Opérations commerciales express Covid-19
  4. [magasin]   Votre magasin = votre 1er média
  5. [e-réputation]   Avoir une présence sur Internet
  6. [clients]   Fichier clients => contact direct avec vos clients et prospects
  7. [organisation]   Actions de continuité de l’activité
  8. [réseaux]   Ne restez pas seuls & Revenez à l’essentiel !

 

#covid19 #coronavirus #crisecovid #commerceconfiné #commercesconfinés #commerçantsconfinés #commerceconnecté #commerçantsconnectés #ecommerce #venteenligne #digitalisationmagasin #magasinconnecté #transformationdigitale #digital #commerce #numérique #pointdevente #magasin #vente #boutique #vitrine #vitrines #affiches #plv #horaires

 

L’auteur : Nicolas Bessec est issu d’une famille de commerçants depuis 6 générations.

Il a mené de fond en combles la transformation digitale de son entreprise familiale. Pour cette transformation digitale réussi, il obtient la reconnaissance de l’écosystème numérique du grand Ouest avec le prix « Best Chief Digital Officer 2018 » décerné par les West Web Awards. Nicolas a crée l’activité de vente en ligne de l’enseigne et dirigé le réseau des 21 magasins de chaussure Bessec Chausseur.

En févier 2012 il fonde le réseau des Commerçants Connectés pour échanger entre professionnels sur les bonnes pratiques de digitalisation du commerce avec 30 autres entreprises bretonnes. En septembre 2019, il lance la Licence Professionnelle Commerce Connecté en partenariat avec l’Institut de Design de St Malo, la Faculté des Métiers de la CCI Ille et Vilaine et l’IUT de Saint Malo.

Nicolas Bessec conseille les entreprises dans leurs transformations numériques et organisationnelles.

Revoir en vidéo les interventions de Nicolas lors des conférences : Digital Inspirationel et West Web Awards.